Quand les Verts/PS refusent de tout faire pour battre la droite

Communiqué CATDP2020 du 16 mars 2020

Lundi 16 mars au matin, la liste « C’est au Tour(s) du Peuple 2020 » a rencontré la liste « Pour demain Tours 2020 » afin de faire un bilan du 1er tour des élections municipales de Tours et évoquer les perspectives du second tour.

Nous avons pointé nos convergences et nos divergences programmatiques. Nous nous sommes mis d’accord sur la nécessité, pour l’avenir des habitantes et habitants de Tours et de la Métropole, de battre la droite néolibérale de C. Bouchet et B. Pierre.

Dans ce but, la liste « C'est au Tour(s) du Peuple 2020 » a proposé une fusion technique à la liste « Pour demain Tours 2020 », consistant à constituer deux groupes autonomes dans le prochain conseil municipal qui permettraient d'exprimer une pluralité démocratique et représentative des opinions des Tourangelles et Tourangeaux.

Un peu plus tard dans la journée, « Pour demain Tours 2020 » refusait la proposition de « C'est au Tour(s) du Peuple 2020 ».

Les candidates et les candidats de « C'est au Tour(s) du Peuple 2020 » considèrent que ce refus n'est pas un bon signal pour les électeurs car il risque de faire gagner la droite affairiste Bouchet-Pierre-Briand et ne respecte pas, en plus, les idées de celles et ceux qui ont voté en faveur de notre liste au 1er tour pour une véritable transformation démocratique, sociale, écologique et féministe.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
16 mars 2020

Posts les plus consultés de ce blog

Vive les marchés de plein air ! Vive l’agriculture paysanne !

Communiqué CATDP2020 du 2 avril 2020

Depuis les débuts de l’épidémie de coronavirus, alternant propos guerriers et promesses trompeuses de tirer les leçons de la « crise », Macron, son gouvernement et son monde accumulent en réalité irresponsabilités, injustices et inhumanités : maintien du 1er tour des municipales, gestion calamiteuse du matériel médical (masques, tests… ), nouvelles casses du code du travail autorisées par l’état d’urgence sanitaire, soutiens massifs aux marchés financiers, aux grands groupes et aides insuffisantes en direction des petites entreprises et des salariés, mise en danger des travailleurs de la santé, de l’alimentation, des transports, sans-abris toujours dans la rue, etc.

Santé : trois questions adressées au maire de Tours

Dans une lettre adressée au nouveau maire de Tours, en date du 15 décembre 2017, l’association « C’est au Tour(s) du Peuple » (CATDP) l’interpellait dans son rôle de président du conseil de surveillance du CHRU. Malgré de nombreuses relances, il n’a, à ce jour, toujours pas répondu. Nous la lui renvoyons donc régulièrement et nous le ferons jusqu’à ce qu’il daigne respecter les règles élémentaires du dialogue avec ses concitoyens.

Voici, d’abord, cette lettre dans son intégralité :