À Tours et ailleurs, le refus de la privatisation des PV et le passage à la gratuité des transports publics forment un seul et même choix politique !

Sigle carré CATDP

L’association C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) a lancé le 15 septembre 2018 une action, intitulée Pigeon 37, pour dénoncer le racket organisé par le maire de Tours, Christophe Bouchet et sa majorité municipale, racket confié à une entreprise à but lucratif et consistant à soutirer un maximum d’argent aux Tourangelles et Tourangeaux par le biais des parcmètres.

PollutionLa pollution atmosphérique (à l’ozone l’été et aux oxydes de carbone l’hiver), ainsi que le bruit occasionné par le trafic routier, sont sources de troubles sanitaires urbains qui peuvent être très graves, à Tours comme ailleurs. Cette situation a été une nouvelle fois dénoncée lors de la 4ème édition de la « journée sans voiture », organisée le dimanche 16 septembre à Paris. 

Cela nous incite donc à poursuivre nos revendications pour, d’une part, une extension des moyens de déplacement « doux » tels que des lignes de bus à débit rapide, et d’autre part, la prise en charge collective du coût lié à ces types de déplacement. Il faut au plus vite mettre en œuvre, à Tours et dans l’agglomération, la gratuité de l’accès aux transports publics pour tous, telle qu’elle est déjà pratiquée dans d’autres grandes villes, Dunkerque étant la dernière en date à l’adopter.

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

Cette prise en charge collective est un choix politique clairement proposé à la population tourangelle, qui se distingue des fausses « solutions » destinées à répondre aux seules contraintes « économiques », imposées par une minorité qui utilise, de manière abusive, ses prérogatives en matière d’intérêt général.

La privatisation des parcmètres révèle une nouvelle fois à quel point le maire actuel et sa majorité réduisent des questions politiques cruciales à des enjeux d’intérêts « court-termistes », aux dépens de la démocratie.

Leur démarche de petits comptables et de culpabilisation des Tourangelles et Tourangeaux ne fait que repousser un débat qui s’invitera lors des prochaines élections municipales, et bien au-delà.

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
28 septembre 2018

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Programme

Notre programme pour les élections municipales de 2020 se décline en 8 blocs thématiques, à la fois distincts et complémentaires. Chaque bloc se présente de la manière suivante : un titre, une citation en exergue, une introduction explicative de nos valeurs, nos engagements-phares, nos autres engagements, quelques phrases conclusives. Vous pouvez lire, écouter et télécharger chacun de ces blocs séparément ou télécharger l’ensemble du programme au format pdf. Bonne lecture, écoute et réflexion à toutes et tous !

« Traminator » ou l’énième grand projet inutile et imposé des Bouchet-Briand !

Au cours du mois de juin 2019, C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) va distribuer le tract « Traminator », qui dresse un bilan des dangers financiers, écologiques, sociaux et commerciaux que fait courir à notre Ville et à la Métropole le projet d’une 2ème ligne de tramway.

N’hésitez pas à le télécharger, l’imprimer et le diffuser car c’est grâce à la mobilisation de toutes et tous que nous parviendrons à mettre en échec ce projet « Bouchet-Briand », décidé sans véritable concertation, ni étude des solutions alternatives déjà évoquées sur ce blog et reprises dans l’un des blocs thématiques de notre programme pour les municipales 2020.

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
1er juin 2019

La rue Nationale rebaptisée !

Proclamation du 11 mars 2017


Bonjour à toutes et tous ! Et d’abord merci d’avoir répondu présents à notre appel.

Le 21 janvier dernier, notre association C’est au Tour(s) du Peuple a rebaptisé, en compagnie d’autres collectifs tourangeaux, la place du Grand Marché… place du Grand Marché Transatlantique.

Les raisons qui nous amènent aujourd’hui à récidiver et à renommer tout à l’heure la rue Nationale rue Multinationale sont à la fois exactement les mêmes et, sur quelques points, différentes, nouvelles. Pour ne pas être trop long, je vous conseille donc la lecture de la proclamation précédente – elle circule déjà abondamment sur Internet, les réseaux sociaux et vous en trouverez ici quelques exemplaires – et je vais m’attarder maintenant sur le lieu précis, symbole, où nous sommes. Et par conséquent la fameuse, trop fameuse opération dite du « Haut de la rue Nationale »…