À Tours et ailleurs, le refus de la privatisation des PV et le passage à la gratuité des transports publics forment un seul et même choix politique !

Sigle carré CATDP

L’association C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) a lancé le 15 septembre 2018 une action, intitulée Pigeon 37, pour dénoncer le racket organisé par le maire de Tours, Christophe Bouchet et sa majorité municipale, racket confié à une entreprise à but lucratif et consistant à soutirer un maximum d’argent aux Tourangelles et Tourangeaux par le biais des parcmètres.

PollutionLa pollution atmosphérique (à l’ozone l’été et aux oxydes de carbone l’hiver), ainsi que le bruit occasionné par le trafic routier, sont sources de troubles sanitaires urbains qui peuvent être très graves, à Tours comme ailleurs. Cette situation a été une nouvelle fois dénoncée lors de la 4ème édition de la « journée sans voiture », organisée le dimanche 16 septembre à Paris. 

Cela nous incite donc à poursuivre nos revendications pour, d’une part, une extension des moyens de déplacement « doux » tels que des lignes de bus à débit rapide, et d’autre part, la prise en charge collective du coût lié à ces types de déplacement. Il faut au plus vite mettre en œuvre, à Tours et dans l’agglomération, la gratuité de l’accès aux transports publics pour tous, telle qu’elle est déjà pratiquée dans d’autres grandes villes, Dunkerque étant la dernière en date à l’adopter.

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

Cette prise en charge collective est un choix politique clairement proposé à la population tourangelle, qui se distingue des fausses « solutions » destinées à répondre aux seules contraintes « économiques », imposées par une minorité qui utilise, de manière abusive, ses prérogatives en matière d’intérêt général.

La privatisation des parcmètres révèle une nouvelle fois à quel point le maire actuel et sa majorité réduisent des questions politiques cruciales à des enjeux d’intérêts « court-termistes », aux dépens de la démocratie.

Leur démarche de petits comptables et de culpabilisation des Tourangelles et Tourangeaux ne fait que repousser un débat qui s’invitera lors des prochaines élections municipales, et bien au-delà.

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
28 septembre 2018

Posts les plus consultés de ce blog

Vive les marchés de plein air ! Vive l’agriculture paysanne !

Communiqué CATDP2020 du 2 avril 2020

Depuis les débuts de l’épidémie de coronavirus, alternant propos guerriers et promesses trompeuses de tirer les leçons de la « crise », Macron, son gouvernement et son monde accumulent en réalité irresponsabilités, injustices et inhumanités : maintien du 1er tour des municipales, gestion calamiteuse du matériel médical (masques, tests… ), nouvelles casses du code du travail autorisées par l’état d’urgence sanitaire, soutiens massifs aux marchés financiers, aux grands groupes et aides insuffisantes en direction des petites entreprises et des salariés, mise en danger des travailleurs de la santé, de l’alimentation, des transports, sans-abris toujours dans la rue, etc.

Quand les Verts/PS refusent de tout faire pour battre la droite

Communiqué CATDP2020 du 16 mars 2020

Lundi 16 mars au matin, la liste « C’est au Tour(s) du Peuple 2020 » a rencontré la liste « Pour demain Tours 2020 » afin de faire un bilan du 1er tour des élections municipales de Tours et évoquer les perspectives du second tour.

Santé : trois questions adressées au maire de Tours

Dans une lettre adressée au nouveau maire de Tours, en date du 15 décembre 2017, l’association « C’est au Tour(s) du Peuple » (CATDP) l’interpellait dans son rôle de président du conseil de surveillance du CHRU. Malgré de nombreuses relances, il n’a, à ce jour, toujours pas répondu. Nous la lui renvoyons donc régulièrement et nous le ferons jusqu’à ce qu’il daigne respecter les règles élémentaires du dialogue avec ses concitoyens.

Voici, d’abord, cette lettre dans son intégralité :